Gérer le poids

12 conseils simples pour perdre du poids qui fonctionnent réellement

Written by Cristina

Des conseils incroyablement simples mais solides d’un expert en perte de poids qui sait exactement ce qui fonctionne pour perdre du poids et le maintenir à long terme.

Ces conseils de perte de poids sont non seulement simples et réalisables, mais incroyablement efficaces pour perdre du poids de manière saine et améliorer sa santé.

Nous sommes tous passés par là, regardant tristement les petites portions de notre assiette et prétendant que nous sommes satisfaits.

Ce que les médias nous disent, c’est que la meilleure façon de perdre du poids change constamment.

Il n’y a rien de pire que des mois consacrés à la misère uniquement pour reprendre du poids.

Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous.

Jetons un coup d’œil aux 12 meilleurs conseils de perte de poids qui vous aideront à atteindre ces objectifs de perte de poids.

12 meilleurs conseils de perte de poids

Vous aimerez aussi :

Vous voulez perdre du poids plus rapidement ? La science dit de faire ces 3 choses simples tous les jours

Comment perdre 10 livres en un mois : 10 conseils scientifiques

1. Fixez-vous un objectif de perte de poids réalisable

Objectif de perte de poids

Il est important que nous soyons réalistes lorsque nous entreprenons un voyage de perte de poids.

Assurez-vous de fixer des objectifs de perte de poids réalisables.

Cela ne signifie pas que votre objectif de perdre 50 livres n’est pas réalisable, mais ne vous attendez pas à perdre autant de poids en quelques mois.

Si vous pensez que votre objectif de poids est inaccessible, décomposez-le en objectifs de perte de poids plus modestes.

Par exemple, au lieu de quelques mois, fixez-vous comme objectif de perdre 50 livres en un an.

Si cela vous semble réalisable mais écrasant, vous pouvez le décomposer en objectifs plus petits.

Choisissez un objectif à court terme pour une perte de poids plus modeste.

Cet objectif à court terme peut être de 8 à 15 livres de perte de poids en 1 à 3 mois ou tout ce que vous jugez faisable pour vous.

Il est important de noter que le petit changement est toujours changé vers une meilleure santé.

2. Faites un plan

Vous pouvez utiliser un journal pour enregistrer vos repas, suivre votre activité et même suivre vos comportements.

Le suivi de ces choses dans un journal peut vous aider à modifier vos comportements et à vous adapter pour mieux atteindre ces objectifs à long terme.

Vous pouvez également utiliser votre journal pour suivre les revers et comment vous les avez surmontés.

Suivez quand vous avez atteint un petit objectif ou sentez que vous avez réussi à mettre en œuvre un changement de comportement dans votre nouveau style de vie.

Il peut être utile et motivant de documenter votre parcours afin que vous puissiez regarder en arrière après avoir atteint votre objectif de perte de poids à long terme et voir jusqu’où vous êtes parvenu.

3. L’apport calorique n’est pas tout

Calorie

Cela peut sembler contre-intuitif, mais c’est vrai, l’apport calorique n’est pas tout.

Bien qu’il soit nécessaire d’avoir un déficit calorique pour perdre du poids, il ne suffit pas de compter.

100 calories de quilles ne sont pas les mêmes que 100 calories de brocoli.

Il est essentiel de choisir des aliments de haute qualité tout en faisant attention à votre apport calorique.

Les fruits et légumes contiennent naturellement moins de calories et sont plus riches en nutriments.

Ils contiennent également de grandes quantités de fibres qui peuvent vous aider à vous sentir rassasié et donc à manger moins.

Évitez le fastidieux comptage des calories. Au lieu de cela, concentrez-vous sur la consommation d’aliments entiers tels que les fruits, les légumes, les grains entiers et les viandes maigres dans vos repas.

Cela supprime le besoin de compter les calories, mais aide toujours à créer un déficit calorique de manière saine.

4. Buvez du thé vert

Le thé comme le thé vert contient un type de flavonoïde appelé catéchines qui peuvent stimuler votre métabolisme. Il aide également votre corps à décomposer les graisses plus rapidement.

Le thé vert contient également caféinece qui aide à augmenter votre consommation d’énergie, ce qui permet à votre corps de brûler plus de calories.

La présence à la fois de catéchines et de caféine renforce les effets sur la perte de poids en brûlant des calories et des graisses.

Remplacez votre tasse de café du matin ou cette boisson énergisante de l’après-midi par une bonne tasse de thé vert chaud.

5. Évitez les aliments blancs

Évitez les aliments blancs

Vous connaissez probablement les glucides hautement transformés tels que le pain blanc et les pâtes.

Une alimentation riche en ces glucides est souvent associée à une prise de poids, il est donc recommandé de limiter ces aliments avec modération.

Cela signifie ne les avoir qu’occasionnellement.

Au lieu de choisir des pains blancs ou des pâtes blanches, optez plutôt pour des céréales complètes ou même des légumes.

Les grains entiers, comme le pain de grains entiers, le riz brun, le quinoa et l’avoine sont de bonnes sources de fibres.

Plus vous incluez de fibres dans votre alimentation, plus vous vous sentirez satisfait après un repas.

Cela vous permettra non seulement de manger moins pendant vos repas, mais aussi de vous sentir rassasié plus longtemps.

Choisir des légumes comme alternative aux pâtes ou au pain aide également à augmenter l’apport en fibres.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, essayez les nouilles de courgettes ou le chou-fleur en riz.

6. Mangez plus de protéines

La protéine maigre est un nutriment rassasiant qui est efficace pour perdre du poids et se mettre en forme.

Il aide à développer des muscles maigres, à accélérer le métabolisme et à apporter de la satiété.

En effet, lorsque vous mangez des protéines, votre corps brûle jusqu’à 30% de calories de la nourriture juste pour digérer et métaboliser.

Les protéines sont un nutriment important qui favorise la perte de poids et la perte de graisse abdominale.

Remplacez vos coupes de bœuf grasses par du maigre ou choisissez plutôt du poulet, de la dinde ou du poisson.

7. Mangez plus de graisses saines

Graisses saines

Les graisses sont un nutriment essentiel pour votre santé, votre métabolisme et votre perte de poids.

L’ajout de graisses plus saines à votre alimentation peut augmenter votre satiété et contribuer à la perte de poids.

En effet, votre corps met plus de temps à digérer les graisses que les protéines et les glucides. En termes simples, c’est un aliment qui brûle les graisses.

Avoir des graisses dans vos repas est un excellent moyen de gérer votre portion et votre appétit, ce qui vous aide également à éviter de trop manger.

Mais toutes les graisses ne sont pas égales.

Les graisses saines proviennent principalement de sources végétales telles que l’huile d’olive, l’avocat, les noix et les graines ainsi que de sources animales comme les fruits de mer.

Assurez-vous d’ajouter des protéines à vos repas tout au long de la journée.

8. Mangez des légumes sans féculents

Tous les légumes sont bons pour vous, cependant, il y en a certains dont nous devons être plus attentifs à la fréquence à laquelle nous les mangeons en raison de leur forte teneur en amidon.

Les amidons ne sont qu’une autre forme de glucides qui peuvent augmenter le poids corporel s’ils sont consommés en abondance.

Les légumes féculents comprennent toutes les pommes de terre, les pois, le maïs, les lentilles et les courges.

Ces amidons sont toujours des ajouts sains à un repas et, comme tous les légumes, facilitent la digestion, mais ne doivent pas être consommés à chaque repas.

Au lieu de cela, choisissez plus de légumes non féculents. Ceux-ci incluent le concombre, le brocoli, le chou frisé, la bette à carde, les asperges, etc.

Vous pouvez profiter de ces légumes en abondance sans vous soucier de manger trop de glucides.

9. Essayez le jeûne intermittent

Essayez le jeûne intermittent

Si vous avez eu peur d’essayer le jeûne intermittent dans le passé, vous vous sentirez peut-être mieux de savoir que vous le faites déjà !

Chaque fois que nous allons dormir la nuit, notre corps jeûne jusqu’au petit-déjeuner du lendemain matin.

C’est pourquoi on l’appelle petit-déjeuner, petit-déjeuner.

Le jeûne intermittent est simplement un ajustement des moments où nous nous autorisons à manger.

Vous pouvez choisir de ne manger qu’entre 12h et 20h ou de ne plus manger après 18h le soir.

La raison pour laquelle le jeûne intermittent a gagné en popularité avec la perte de poids est qu’il nous aide à éviter de trop manger.

Si vous raccourcissez la durée de votre consommation de nourriture pendant la journée, il est probable que vous n’en consommerez pas autant que vous l’auriez fait autrement.

Rechercher a montré un lien étroit entre le jeûne intermittent et une perte de poids réussie. Il a été démontré que cela peut également entraîner une amélioration de la sensibilité à l’insuline et de la glycémie.

10. Exercice pour perdre du poids

L’exercice est un élément important dans la perte de poids.

Une activité physique régulière peut augmenter votre masse musculaire et accélérer votre métabolisme.

Un métabolisme qui fonctionne bien signifie brûler plus de calories au repos.

Que vous préfériez frapper le tapis roulant ou la salle de musculation pour votre entraînement, l’exercice peut aider à créer un déficit calorique plus important. Cela conduit par conséquent à une augmentation de la quantité de poids que vous êtes capable de perdre.

Quoi de plus, Des études montrent que lorsque vous combinez cardio et musculation, vous perdez naturellement plus de poids, plus rapidement.

Cela provient de la construction de plus de masse musculaire maigre, de la combustion de calories et de la combustion des graisses.

11. Suivre le pourcentage de graisse corporelle, pas seulement le poids

Suivre le pourcentage de graisse corporelle

Comme mentionné ci-dessus, l’échelle ne reflète pas toujours tout notre travail acharné.

Cela peut être décourageant pour de nombreuses personnes.

Beaucoup de choses peuvent se passer dans votre corps pendant que vous travaillez vers votre objectif de poids qui peuvent ne pas apparaître avec une perte de poids immédiate.

Parfois, vous vous accrochez au poids de l’eau d’un repas salé ou votre balance n’est pas correctement calibrée ou sur une surface plane.

Cela est particulièrement vrai lors de l’ajout d’un entraînement de force régulier.

Le muscle est plus dense que la graisse, par conséquent, l’échelle ne reflète pas toujours le moment où nous le remplaçons par de la masse musculaire.

Ce changement peut être difficile à voir sur l’échelle, mais il a un impact énorme sur votre santé globale.

Plus vous avez de masse musculaire, plus vous brûlerez de calories tout au long de la journée et plus il vous sera facile d’atteindre un poids santé.

Il est également important de mentionner que le poids n’est pas toujours un bon outil pour déterminer la santé.

Un exemple principal de ceci est l’indice de masse corporelle (IMC).

Il s’agit d’un outil qui utilise votre taille et votre poids pour déterminer votre fourchette entre l’insuffisance pondérale et l’obésité.

Malheureusement, comme nous avons tous une masse musculaire variable, ce n’est pas toujours exact.

Par exemple, quelqu’un qui est un culturiste peut avoir le même IMC qu’une personne obèse et les deux seraient classés comme obèses en raison de la plage d’IMC.

Cet outil ne reconnaît pas la différence de répartition de la graisse corporelle et des muscles.

Au lieu de cela, suivez votre pourcentage de graisse corporelle.

Cela vous donnera une image plus claire de votre progression.

12. Obtenez un sommeil de qualité

Un repos adéquat peut être plus puissant que la plupart des gens ne le pensent.

C’est le temps que notre corps utilise pour se recharger et récupérer.

Un mauvais sommeil est non seulement préjudiciable à notre humeur, mais il peut également nuire à notre santé et à notre poids.

Si nous ne dormons pas suffisamment d’heures, notre corps est incapable de fonctionner aussi efficacement et peut commencer à mal fonctionner.

Des études ont montré que mauvais sommeil peut entraîner une plus grande probabilité que nous mangions trop pendant la journée.

Ceci est le résultat d’un dysfonctionnement de nos hormones.

Certaines études ont suggéré une augmentation notable des hormones Ghréline et Cortisol pour les dormeurs de courte durée.

La ghréline et le cortisol sont chargés de stimuler notre appétit.

Il y a aussi une diminution de l’hormone leptine qui est chargée de nous dire quand nous sommes rassasiés.

(Visité 1 495 fois, 1 visites aujourd’hui)

About the author

Cristina

Bonjour bienvenue sur mon blog! Je m'appelle Cristina Rosa et je suis une blogueuse indépendante de 27 ans passionnée par le partage sur l'alimentation saine, la mode et le style de vie.

Leave a Comment