Gérer le poids

10 raisons inattendues pour lesquelles vous ne perdez pas de poids, selon les experts

Written by Cristina

Malgré ce que vous entendez, la perte de poids n’est pas seulement une question de régime et d’exercice. Si vous avez l’impression de faire tout ce que vous pouvez sans perdre de poids, voici les raisons inattendues.

Avouons-le, la perte de poids est difficile.

Avec des centaines de régimes, de désintoxications, de jus nettoyants et de suppléments sur le marché, les médias tuent nos luttes.

Si vous sentez que vous ne pouvez pas perdre de poids, nous avons peut-être la réponse pour vous.

Examinons 10 raisons courantes pour lesquelles vous ne perdez pas de poids et comment les surmonter, selon les experts.

1. Âge

Malheureusement, la fontaine de jouvence n’a pas encore été découverte. Il n’y a pas moyen d’échapper à l’âge.

En vieillissant, notre métabolisme a tendance à ralentir. Un métabolisme lent peut entraver votre capacité à perdre du poids.

Cela a beaucoup à voir avec notre masse musculaire. En vieillissant, nous devenons souvent moins actifs que lorsque nous étions plus jeunes.

Lorsque nous ne bougeons pas autant, nous commençons à perdre de la masse musculaire et à gagner plus de graisse corporelle. Ce muscle que nous perdons est ce qui nous aide à accélérer notre métabolisme.

Pour faire progresser la perte de poids, envisagez d’ajouter plus d’activité à votre routine selon vos capacités. Idéalement, cela comprendra un mélange d’exercices de cardio et de musculation à faible impact.

2. Calories

Pour atteindre notre objectif de perte de poids et maintenir un indice de masse corporelle (IMC) sain, nous devons être en déficit calorique.

Cela signifie consommer moins de calories que vous n’en brûlez. Si vous avez du mal à perdre du poids, il peut être judicieux de suivre votre consommation de nourriture.

La meilleure façon de le faire est de créer un journal alimentaire. Cela peut être physique, comme un bloc-notes ou un journal, ou avec une application sur votre téléphone.

Un journal alimentaire est un excellent outil pour identifier les aliments riches en calories dont nous ne savions pas qu’ils sabotaient nos objectifs de perte de poids.

Cela nous aide également à mieux comprendre le nombre de calories que nous consommons normalement. Cela nous aide à voir quels ajustements nous pouvons faire pour choisir moins de calories sans compter uniquement sur la volonté.

Même si vous choisissez des aliments sains, vous pouvez avoir trop de bonnes choses.

Un plongeon trop prononcé dans l’autre sens aura également un impact négatif.

Un régime hypocalorique peut être nocif pour votre métabolisme. Afin de savoir quelle gamme de calories vous conviendrait le mieux, il y a beaucoup à examiner.

Envisagez de rencontrer un diététiste professionnel (RDN) pour vos recommandations personnelles en matière de gamme de calories.

Si vous pensez que cette option n’est pas pour vous, il existe des outils en ligne disponibles pour vous donner une idée générale, tels que le Calculatrice USDA DRI.

Le nombre de calories que vous consommez dictera votre gain ou votre perte de poids.

Un autre moyen simple de le faire est de surveiller la taille des portions.

Assurez-vous de lire les étiquettes pour connaître les calories et les portions.

Vous pouvez également ajouter de l’exercice pour augmenter les calories que vous brûlez quotidiennement.

3. Qualité de l’alimentation

La qualité de votre alimentation peut être la clé de ce qui vous empêche de perdre du poids.

Une alimentation riche en aliments transformés conduit souvent à trop manger des nutriments moins précieux.

Au lieu de cela, choisissez plus d’aliments entiers dans votre alimentation, comme les fruits, les légumes, les grains entiers, les viandes maigres, les haricots, les légumineuses, les noix et les graines.

Les aliments entiers sont riches en vitamines et minéraux essentiels ainsi qu’en nutriments de remplissage tels que les fibres, les graisses saines et les protéines.

Les aliments et les boissons hautement transformés contiennent souvent de grandes quantités de glucides, qui sont facilement trop consommés.

Cela est particulièrement vrai pour les collations telles que les croustilles, les craquelins, les biscuits, les autres friandises emballées et les sodas.

Non seulement ces aliments sains constituent une meilleure alternative pour les repas et les collations, mais ils peuvent également aider à éviter des maladies chroniques telles que l’hypertension artérielle, l’altération de la glycémie ou l’obésité.

4. Entraînement en résistance

Comme mentionné précédemment, plus de muscle signifie un métabolisme plus rapide.

L’intégration de l’entraînement en résistance dans votre routine d’exercice peut avoir un impact significatif sur votre perte de poids et votre santé globale.

Non seulement cela aidera à améliorer la masse musculaire et à réduire la graisse corporelle par la perte de poids, mais cela peut aider à assurer la mobilité à mesure que vous vieillissez.

De bonnes habitudes d’exercice sont la clé d’un mode de vie sain qui comprend le maintien d’un poids santé.

La Centres pour le Contrôle et la Prévention des catastrophes recommande au moins 2 jours par semaine d’exercices de musculation.

Ces exercices doivent faire travailler tous les principaux groupes musculaires (jambes, dos, abdomen, poitrine, épaules et bras).

Assurez-vous de prendre suffisamment de jours de repos entre les deux pour permettre à vos muscles de récupérer et d’éviter les blessures.

5. Cardio

Avec l’entraînement en résistance, le cardio est également un élément clé de toute routine d’exercice.

Pour profiter pleinement de votre activité physique, un mélange de ces deux formes d’exercice est essentiel.

Le cardio est un exercice aérobique qui accélère votre rythme cardiaque. Cela pourrait inclure des séances d’entraînement telles que la marche, le jogging, le saut à la corde, le vélo, la randonnée, etc.

L’ajouter à votre routine peut également vous aider à franchir ce plateau de perte de poids.

Les Centers for Disease Control and Prevention recommandent 150 minutes par semaine d’activité aérobie d’intensité modérée chaque semaine, comme une marche rapide, 75 minutes d’exercice aérobie d’intensité vigoureuse comme le jogging, ou un mélange des deux.

6. Dormir

Il peut sembler surprenant que le sommeil soit considéré comme l’un des nombreux facteurs importants de la perte de poids.

Une étude récente menée en Chine sur près de 22 000 participants a montré qu’un manque de sommeil entraînait une probabilité plus élevée d’être en surpoids et obèse.

Les personnes participant à l’étude qui dormaient moins de 7 heures par nuit présentaient un risque accru de prise de poids, en particulier autour de leur abdomen (1).

La privation de sommeil peut faire des ravages sur nos hormones, en particulier celles qui ciblent notre appétit.

Ces hormones, appelées leptine et ghréline, signalent à notre corps que nous sommes rassasiés (leptine) ou affamés (ghréline).

Lorsque nous ne dormons pas suffisamment pendant la nuit, la leptine diminuera et la ghréline augmentera (2).

Cela signifie que nous aurons faim plus souvent et que nous sommes plus susceptibles de grignoter ou de trop manger lorsque nous sommes fatigués.

Assurez-vous de faire de votre sommeil une priorité.

Si vous avez du mal à vous endormir, évitez d’utiliser la lumière bleue de votre télévision, smartphone ou tablette au moins 30 minutes avant de vous coucher.

Évitez de manger un repas copieux ou de savourer des friandises sucrées ou des boissons contenant de la caféine avant de frapper le foin.

7. Glucides

Souvent, nos aliments les plus appréciés sont les glucides.

Pâtes, pain, riz, viennoiseries, douceurs sucrées, il peut être difficile de dire adieu à certains de ces aliments.

Si vous choisissez une alimentation riche en glucides, c’est peut-être pour cette raison que vous avez du mal à perdre du poids.

Les aliments riches en glucides sont parfaits pour fournir de l’énergie rapidement.

Malheureusement, ils ne font pas grand-chose pour que nous nous sentions rassasiés.

Au lieu de cela, remplacez certains de ces glucides par des aliments riches en fibres, en graisses saines et en protéines.

Cela pourrait inclure une petite portion de noix mélangées ou de fruits frais.

Cela peut vous aider à contrôler vos calories et la taille de vos portions sans vous sentir affamé.

Il peut également assurer un bon équilibre glycémique qui peut mieux contrôler votre niveau de faim.

8. Hydratation

L’eau est essentielle à la vie.

La plupart d’entre nous le savent.

Malheureusement, l’eau n’a pas de saveur ou d’attrait comme les sodas, jus et autres boissons aromatisées.

Pour cette raison, il peut être facile d’oublier de s’assurer que nous buvons suffisamment d’eau pendant la journée.

Une hydratation adéquate est non seulement essentielle pour notre santé, mais elle peut également nous empêcher de grignoter.

C’est parce que l’eau prend de la place dans notre estomac, envoyant des signaux à notre cerveau que nous sommes rassasiés.

Une petite étude sur 14 hommes en bonne santé a montré que la consommation d’environ 20 onces d’eau 30 minutes avant un repas réduisait l’apport de près d’un quart [3].

Essayez de consommer au moins huit tasses d’eau de 8 onces par jour.

9. Conditions médicales

Certaines conditions médicales, ainsi que les médicaments, peuvent rendre la perte de poids plus difficile ou même entraîner une prise de poids.

Des conditions telles que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l’hypothyroïdie ou l’ablation de la thyroïde entraînent des changements dans les hormones qui peuvent affecter notre poids.

Certaines étapes de la vie comme la ménopause peuvent également avoir un effet.

En effet, les hormones peuvent avoir une forte influence sur notre poids.

D’autres conditions telles que l’apnée du sommeil peuvent également avoir un effet en raison de modifications hormonales.

Si vous pensez avoir l’une de ces conditions ou si vous n’êtes pas sûr de prendre un médicament qui pourrait entraîner une prise de poids, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

10. Régime yo-yo

Les régimes fréquents peuvent nuire à notre santé.

La perte et la reprise de poids répétées, connues sous le nom de régime yo-yo ou cycle de poids, sont liées à un risque accru pour la santé.

Des effets psychologiques et une association plus forte avec l’hyperphagie boulimique ont également été liés à ce comportement (4).

Les régimes restrictifs ne sont souvent pas durables.

Pour cette raison, nous finirons souvent par revenir à nos habitudes alimentaires habituelles, ce qui entraînera une reprise de poids.

Au lieu d’apporter plusieurs changements importants à votre alimentation, choisissez quelque chose de petit sur lequel vous concentrer.

Travaillez à changer vos habitudes au lieu de tout votre style de manger tout de suite.

Par exemple : si vous buvez actuellement 2 sodas par jour, essayez de réduire à un seul.

Continuez à faire ces petits changements au fil du temps afin de pouvoir vous adapter et mieux les intégrer à votre routine.

L’essentiel

Si vous vous dites souvent « Pourquoi est-ce que je ne maigris pas ? Considérez ces raisons courantes.

Peu importe comment vous le tranchez, la perte de poids sera toujours difficile.

Ces outils en main, cela peut vous aider à démarrer dans la bonne direction.

Si vous continuez à éprouver des difficultés, envisagez de travailler avec un diététiste professionnel pour vous aider à obtenir des conseils plus spécifiques.

Consultez également :

Le meilleur entraînement complet du corps sur 3 jours pour maigrir et développer vos muscles

Essayez cet entraînement simple de 15 minutes pour brûler les graisses et mincir

(Visité 4 417 fois, 559 visites aujourd’hui)

About the author

Cristina

Bonjour bienvenue sur mon blog! Je m'appelle Cristina Rosa et je suis une blogueuse indépendante de 27 ans passionnée par le partage sur l'alimentation saine, la mode et le style de vie.

Leave a Comment